Aéroport Italie: transport d’armes de guerre étiquetés « matériel humanitaire »

🚨
🚨

 EN ITALIE, LES TRAVAILLEURS DE L’AÉROPORT DE PISE REFUSENT DE CHARGER DES ARMES POUR L’UKRAINE

Dans un communiqué paru le 14 mars, le syndicat USB de Pise, en Italie, a dénoncé l’envoie d’armes et de munitions pour le régime de Kiev qui transitaient par l’aéroport civil de la ville. Les travailleurs de l’aéroport ont refusé de charger ces armes lorsqu’ils se sont rendus compte qu’il ne s’agissait pas, contrairement à ce qui avait été annoncé, de matériel humanitaire.

« Face à cette situation très grave, les ouvriers ont refusé de charger la cargaison » a expliqué l’USB qui a également « vivement dénoncé
cette véritable falsification, qui utilise cyniquement la couverture « humanitaire » pour continuer à alimenter la guerre en Ukraine »

Le syndicat USB s’est adressé aux autorités de l’aéroport et exigé l’arrêt immédiat de ces « vols de mort déguisés en aide ‘humanitaire’. » L’USB a également encouragé les travailleurs à « continuer de refuser de charger des armes et explosifs qui alimentent une spirale de guerre que nous ne pouvons arrêter qu’avec un cessez-le-feu immédiat et une relance des dialogues de paix »

Enfin, le syndicat a appelé à manifester le samedi 19 mars devant l’aéroport avec le mot d’ordre suivant : « Depuis la Toscane, des ponts [aériens] de paix, pas des vols de guerre ! »

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑