Les articulations et barrières entre les différents corps

la Lumière vibrale l’énergie circule et descend dans les articulations. elle se vit dans les poignets, les chevilles, les coudes, les genoux, les hanches..
les poignets, les chevilles, les coudes, les genoux, c’est particulier, parce que c’est des points particuliers où rentre la Lumière adamantine.

Mais là, ce qui rentre, ce n’est plus des particules adamantines, c’est bien plus que ça. C’est l’assemblage des particules adamantines entre elles selon l’Intelligence de la Lumière et selon les résonances de vos propres lignées. Ça peut faire très mal. Mais c’est pas grave.

C’est des circuits vibraux sui se mettent en place…

Quand on regarde bien , la constitution d’un corps , il y a le tronc…
et il y a les membres supérieurs ou se situe des articulations
les poignets , les coudes , les épaules , la porte d’entrée vers le corps sont les plis des aisselles , pareil en bas avec les membres inférieurs , articulations , cheville , genoux hanches…les portes d’entrées sont les plis de l’ aine…

Il y a dans l’être humain un certain nombre de barrières.
Le mot barrière a une signification extrêmement précise : ce qui sépare deux espaces, ou un cocon précis d’un autre cocon ou d’un autre espace.

Il y a des grandes barrières et des petites barrières.
Celles-ci sont situées d’abord dans l’être humain.

Les grandes barrières sont situées à la racine des membres au niveau des épaules, au niveau des aines. Ces grandes barrières permettent la coupure, la séparation entre le corps éthérique et le corps mental.

Il y a quatre autres barrières qui sont situées, elles, au niveau des petites barrières.

Ces petites barrières sont situées au niveau des articulations des poignets et au niveau des articulations des chevilles.

Ces petites barrières forment une séparation entre ce que l’on appelle le corps astral et le corps étherique.

Ainsi, sur chaque membre nous avons deux barrières : une grande barrière et une petite barrière qui séparent donc le
corps mental du corps éthérique et le corps éthérique du corps astral.

Ces barrières sont instituées pour éviter qu’un certain nombre de phénomènes ne se produisent et en particulier la descente directe d’une perturbation mentale au niveau éthérique ou d’une perturbation
astrale directement dans le corps éthérique.

Ce sont des processus évolutifs qui ont été mis en œuvre
voilà bien longtemps lors de la constitution du corps physique de l’humanité actuellement incarnée sur Terre.

Chacune de ces barrières gouverne un territoire spécifique.

Il est trop compliqué de rentrer dedans . Mais sachez simplement qu’à chacune de ces barrières correspond ce que l’on appelle un code de conscience expansée qui permet, lorsque certaines conditions sont réunies, d’ouvrir la barrière et donc d’ouvrir la communication entre le corps mental et le corps éthérique, ou encore entre le corps astral et le corps éthérique.

Mais cela nécessite, avant d’ouvrir la porte, que le plan éthérique correspondant soit dégagé de toutes influences néfastes au niveau du corps mental ou du corps astral.

Sans cela si vous ouvrez la barrière et que, dans un des espaces, il y a quelque chose qui est perturbé et bien cela passe de l’autre côté. Cela est très simple à comprendre.

Chaque barrière correspond donc à un code de conscience expansée.
Or, lors du passage de la troisième à la cinquième dimension, qui est en train de se produire pour cette humanité, vous avez un passage de barrière.

Mais le passage de barrière ne peut se faire que lorsque le corps éthérique est débarrassé totalement des pathologies, des troubles qui sont enkystés à l’intérieur, car si vous ouvrez la barrière entre le corps mental et le corps éthérique, et si le corps mental, dans sa résonance éthérique, n’est pas purifié, il va cristalliser directement dans le corps
physique, et ensuite directement du corps éthérique au corps physique.

Maintenant, ces barrières, en tout cas en ce qui concerne les barrières inférieures, sont directement sous l’influence de ce que l’on appelle les deux premiers chakras (que l’on appelle dans la tradition orientale muladara chakra et suadistana chakra).

Le chakra racine relié au fondement et aussi le deuxième chakra qui est lié, lui, particulièrement lié, à tous les codages karmiques liés à l’entité.

Ces deux chakras sont en résonance avec les petites barrières et les grandes barrières de la jambe droite et de la jambe gauche. Ainsi, si
vous déverrouillez les barrières situées au niveau de l’aine et au niveau du pied, avec l’intermédiaire qui est situé au niveau du genou (mais c’est la même chose), vous allez permettre le passage de l’énergie du plan éthérique au plan mental, du plan physique au plan astral et réciproquement dans les deux sens.

C’est un processus de retournement d’énergie qui se fait au moment où l’individu est prêt à accéder à la nouvelle dimension.

En aucun cas, vous ne pouvez ouvrir les barrières sans vous assurer que tout soit en ordre au niveau des deux premiers chakras, mais aussi, par corrélation, au niveau du corps astral et du corps mental, et donc au niveau du chakra cœur et du chakra solaire.

Et comme vous le verrez plus tard, les codes de conscience expansée et les barrières des membres supérieurs sont liés au corps astral et au corps mental. En contre partie, en corrélation, il faut que le corps physique et le corps éthérique soient parfaitement libérés aussi pour activer les codes de conscience expansée au niveau des membres
supérieurs.

Il convient donc, avant de travailler sur ces ouvertures de barrières, sur ces nouveaux enracinements dans les profondeurs de la Terre (non plus dans la troisième dimension, mais dans la cinquième dimension), absolument être sûr qu’au moment où le travail se fait les deux premiers
chakras et aussi le chakra cœur et le troisième chakra (donc les quatre premiers chakras) soient parfaitement nettoyés.

Car que va-t-il se passer, je le redis encore une fois, si par exemple vous avez une cristallisation du mental, une obsession, une idée fixe, comme par exemple « Ah, j’en ai marre de travailler ! » et cela tourne dans la tête « Ah, je veux plus travailler, je veux plus travailler, je veux plus
travailler…. », et que, vous, vous ouvrez les barrières et que vous étendez cette injonction dans la cinquième dimension des profondeurs de la Terre.
La réaction va être immédiate : il va plus travailler, provoquant un accident qui peut aller d’une fracture en passant par une entorse, en passant par quelque chose qui va concrétiser la réalité de ce qui était pensé dans le mental.

C’est-à-dire que ce travail d’activation des barrières, des consciences nouvelles ou encore des codes de conscience expansée au niveau des jambes, ne peut se faire qu’après avoir vérifié l’intégrité totale des quatre premiers chakras, et non pas uniquement des deux premiers.

Cela est extrêmement important parce que si vous ouvrez ces barrières, qui sont liées aussi à des blocages au niveau éthérique, rappelez-vous, de nature karmique, vous allez ouvrir totalement ces plans là. Et on ne peut ouvrir que ce qui est purifié. Sans cela, les dangers sont extrêmes.

Voilà, le petit cours que j’avais à faire. Il en est de la même chose lorsque l’on parle de retournement. Il faut bien comprendre que dans
les plans évolutifs, depuis maintenant plus de 50 000 ans, le cocon astral était dirigé vers l’intérieur, c’est-à-dire vers l’individualité, vers l’ego, vers la personnalité, avec des qualités inhérentes à cette individualisation comme le sens esthétique, le sens de la beauté, mais aussi de la laideur.

Et puis vient le grand initié de la planète qui, par son sacrifice et par son sang versé, a retourné le corps astral de la planète et de l’ensemble de l’humanité, c’est-à-dire que le corps astral, le cocon astral, à partir du
moment du sacrifice Christique n’a plus été tourné vers l’intérieur mais s’est retourné vers l’extérieur.

Et qu’est-ce qu’il y avait à l’extérieur ? Le corps mental, la structuration de la raison, ce que l’on a appelé le mental inférieur, qui a permis de comprendre avec l’intellect, avec la raison la notion du bien et du
mal.

Mais maintenant aujourd’hui, 2 000 ans après, il vous est demandé d’aller vers la maîtrise, de maîtriser son mental, de retourner son mental, que le mental ne soit plus tourné vers l’individualité mais vers des dimensions autres, vers le transpersonnel, vers la cinquième dimension, vers le mental supérieur ou le supra mental jusqu’au causal que vous appelez la cinquième dimension.

Tout ce travail énergétique des barrières, des codes de consciences, des nouvelles racines correspond à chaque fois à des phénomènes de retournement. Et le phénomène de retournement s’accompagne à chaque fois d’un processus de vérification extrêmement précis. Voilà, la première partie du cours.

Maintenant la deuxième partie du cours, extrêmement importante aussi. L’être humain est debout. Il est l’intermédiaire entre le ciel et la terre. Les racines de l’homme sont des racines cosmiques, célestes et des racines spirituelles.

Le développement des racines spirituelles correspond à l’ouverture d’un
certain nombre de plans qui descendent de plus en plus profondément pour rejoindre le noyau de la Terre, l’intra Terre cristallin, de même qu’au niveau de ses racines spirituelles cosmiques, célestes si vous voulez, il y a une ouverture progressive des plans en fonction du degré de conscience de l’être humain qui habite ce corps et qui va permettre en quelque sorte d’ouvrir petit à petit des barrières, des portes d’ouverture vers d’autres plans : troisième, cinquième, neuvième, onzième, dix-huitième,etc.

Maintenant, il est évident, sur le plan spirituel, que l’on ne peut pas ouvrir les plans de Lumière de la onzième dimension chez un être qui se servirait des pouvoirs de la onzième dimension pour son ego
personnel, pour satisfaire sa petite personnalité parce que cela serait extrêmement dangereux. Il en est de même pour l’ouverture des racines situées en bas.

Or, la nature fait bien les choses. Les racines célestes sont séparées des racines terrestres par une interface qui est l’homme.

C’est l’accueil et l’abandon à la lumière qui fait que c’est ELLE qui réalise TOUT….

Ensuite ceux qui veulent jouer avec les énergies , les faire monter , descendre etc…. vont vivre et déclencher des processus morbides, extrêmement graves…

Donc voici un partage montrant plus clairement le processus de métamorphose vers un autre corps et ce qui se vit dans le corps , au niveau des articulations…

Ceci pour mieux vivre et comprendre ce qui se passe et donc de dépasser ce qui viendra freiner , limiter , se bloquer ou s’opposer aux phénomènes mystiques de transmutations et transfiguration…

là on peut voir le mental à l’œuvre qui essaye de comprendre , l’incompréhensible , l’inconnu et donc on comprend alors l’ouverture des barrières..et leurs fermetures…

Ensuite il y a des processus ou la conscience est disons séparée du corps , ( en bilocation ) dans le sens que la douleur , on la sent dans le corps mais , elle n’affecte plus la conscience ..

ensuite quand on une douleur qui apparaît , il est bon de ne pas porter sa conscience dessus , sinon ça s’amplifie…
le mieux c’est de la placer dans le cœur d’éternité…

ah ce moment là , la douleur n’affectera plus, au niveau des signaux donnés ..
la conscience même de la douleur disparaitra..
la douleur étant une perception de la conscience , comme la joie , la Paix…

également , Il y a avec la descente des particules adamantines
une modification de la résonance de l’hémoglobine, ( le sang du Christ est vibration ) une modification de l’oxygène et du fer qui donne a vivre une oxygénation de Lumière et non plus seulement de l’oxygène qui se délivre dans chacune de nos cellules. c’est a dire une respiration cellulaire.. ..

Et c’est d’ailleurs le sang, quand il circule, qui apporte maintenant les particules adamantines. Elles pénètrent par la tête, par la rate, par les Portes situées dans la corps , et se métabolisent dans les différents étages du corps.;

alors ensuite ça circule directement à travers l’hémoglobine, l’oxygène et le fer ..

Ce processus est ce qui est appelé le sang de l’agneau, le sang du Christ

Il est Celui qui nous lave et purifie.. et à ce niveau là , ça peut créer des douleurs sur tous les endroits qui contiennent du fer, là où il y a la magnétite d’orientation, les genoux, la tête, le dos , les mains, donc des douleurs qui voyagent…

il y a aussi un ajustement magnétique pour les consciences qui sont concernées et ciblées par le basculement magnétique des pôles… il y a adaptation par la lumière , le feu Céleste , de la biologie humaine pour vivre ce qu’il y a .. a vivre…..selon les avancées..

Donc , ça peut créer des problèmes, de douleur du fait de cette hyper-circulation.

– si vous en aviez avant, vous en avez encore plus -, par exemple sur tous les endroits qui contiennent du fer, c’est-à dire les genoux, là où il y a la magnétite d’orientation, les genoux, la tête, le dos aussi y en a (ça c’est très peu connu), les mains, donc des douleurs qui voyagent. Mais ça n’a rien à voir avec des pathologies…

il y a une résonance morphique à l’oeuvre à l’heure actuelle sur la terre Les chevilles , genoux , hanches ,poignets , coudes , épaules sont des points d’attaches entre les différents corps ( éthérique , astral , mental , bouddhique etc..) ..

il y a des activations qui se vivent au niveau des creux des genoux et des coudes, il y a des récepteurs nommés magnétites qui sont sensibles à l’électromagnétisme …

et comme ce qui se vit a cette époque c’est l’effondrement des forces électromagnétiques et gravitationnelles ….

il y a résonance , et donc adaptation et adéquation dans le processus de métamorphose ..

C’est un processus d’alignement en l’Infinie Présence, cette manifestation signe une réorientation des cristaux de magnétite puisque l’axe d’inclinaison de la Terre se redresse pour rentrer en syntonie avec les énergies d’Alcyone et des mondes de l’Unité…

❤

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑