Blé: les cours s’envolent

🚨
🚨

INDE 14 Mai 2022
L’Inde, deuxième producteur de blé de la planète, a décidé de suspendre ses exportations. Du coup , les cours du blé s’envolent sur le marché européen après l’interdiction de l’Inde d’exporter..
Malgré ses promesses de « nourrir le monde », le premier ministre indien a interdit l’exportation du blé avec EFFET immédiat pour tenter de contenir l’envolée des prix et d’assurer la sécurité alimentaire du sous-continent.

Les conséquences de la décision du premier ministre indien ont été immédiates : les prix ont flambé sur le marché européen, lundi 16 mai. Le cours du blé a atteint 438,25 euros la tonne à la clôture, un record. Le marché mondial avait déjà été considérablement perturbé par l’invasion de l’Ukraine par les Russes, les deux pays représentant près d’un tiers des exportations mondiales. Les cours du blé ont augmenté de plus de 40 % depuis le début de l’année.

Dôme de chaleur extrême…
les températures en Inde et au Pakistan sont extrêmes depuis plusieurs mois les 50° sont régulièrement atteint , l’Inde vit des événements élémentaires apocalyptiques , des pénuries d’eau et d’électricité , les morts d’animaux et d’humains grandissent chaque jour , cela concerne 1 Milliard d’individus ,..

paradoxe une partie de l’Inde au Nord de l’Himalaya , dans l’état de l’Assam vit des inondations extrêmes , des déluges apocalyptiques , des coulées de boue , des glissements de terrain.. des routes coupées…( je vais faire un post sur Cela , à la suite )

🚨
du côté français..
Avec la sécheresse, la culture du blé devrait être impactée et faire encore augmenter le prix de certains produits, comme le pain.

la France aura du mal à compter sur ses propres cultures. Après plusieurs mois plus secs qu’en temps normal, « les cultures d’hiver, comme le blé ou l’orge, qui sont aujourd’hui en phase de développement, commencent à connaître des situations qui vont affecter les rendements »,

« Après le 15 juin, il sera trop tard »

Dans l’Hexagone, le mois d’avril a subi un déficit de 25% de pluviométrie, ce qui a empêché les nappes phréatiques de se recharger dans les cultures. L’heure tourne et il sera bientôt trop tard : « Après le 15 juin, le rendement est fixé. Même s’il pleut, c’est trop tard »,

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑