La nouveauté bouscule

❤

 La nouveauté bouscule , lorsque le subtil pénètre dans l’épais , l’inconnu dans le connu et l’illimité dans le limité , la lumière nous conduit a dépasser sans cesse nos limitations et enfermements ..

Il n’y a rien d’autre a faire en ces temps que placer sa Conscience dans le Coeur….et suivre l’évidence…qui conduit… évidence c’est L’Esprit…

Ou alors suivre sa personnalité qui entraîne a l’extérieur.. et éloigne du Cœur , du Centre… bref…c’est elle qui détourne…freine…dévie, s’écarte, emprunte des chemins de traverse, joue dans les plates bandes, s’amuse à se faire prendre en certaines ornières ou en certaines glissades…etc…

Or la Rectitude ne consiste en rien d’autre que de ne pas donner prise à ce qui est tordu, à ce qui détourne et nous éloigne de nous-même…

tout simplement parce que nous perdons le contact avec cette Nature et cette Simplicité essentielle et originelle de qui nous sommes….

Ainsi donc, il n’y a rien à redresser en nous, si ce n’est le regard. Il n’y a rien à rectifier en nous, si ce n’est nôtre emplacement de conscience, Afin d’être en résonance directe avec notre Essence…

Et ainsi d’arrêter de se déboîter, d’arrêter de s’éloigner de ce que nous sommes…d’arrêter de regarder du mauvais côté… d’arrêter de croire à des chimères…d’arrêter d’entretenir la matrice Astrale….

Tout en ne rejetant rien, tout en n’excluant rien et en se vivant, dans cette évidence totale…de placer sa Conscience dans le Cœur , dans la poitrine..

Alors on lâche les tensions…..les résistances…qui ne sont autres que des extériorisations de la conscience qui tend à consacrer son énergie là où est le reflet et le vide, et à y déverser ses énergies de Vie – nourrissant alors la morbidité et la falsification qui éloigne de la Vie. ..

En plaçant sa conscience dans le Cœur , en ayant cette rectitude de suivre les évidences , les impulsions , son Essence même si on a le monde entier contre Soi…

alors, si telle est nôtre Humilité, si tel est nôtre engagement, si telle est nôtre fermeté….

Alors tout simplement l’un ne s’oppose plus à l’autre.. si l’abandon est là….Si la Personne s’efface devant la puissance de l’Amour …

l’un ne s’oppose plus à l’autre…

on met alors enfin ….. nos pas au dedans de Ses pas…..

Il ne convient pas d’être éthérée et vouloir être hors de toute condition humaine. Non, c’est en vivant pleinement conscient de la Présence Christique en ton être de chair, que tout est accompli.

La fusion d’Amour en la Présence est l’acte sacré par lequel la Conscience retourne à sa Source, à son essence Originelle, tout en restant en son corps physique sur Terre.

Disparaître, s’endormir, moment où la conscience, qu’elle soit limitée ou illimitée disparaît dans ce qui est nommé l’endormissement, cela n’est pas un endormissement, cela montre simplement ta capacité à disparaître, ta capacité à t’effacer pour laisser ce qui EST, se manifester.

Ainsi donc, même si ta conscience n’y participe pas, c’est bien elle qui accepte dans ces moments-là de s’effacer, de disparaître et de te laisser abreuver à la Source de la Lumière que tu es.

Il n’y a pas de rupture de continuité bien que cela en ait l’apparence. Alors dans ces moments où il n’y a plus rien, au sein de ce terreau fertile va apparaître, non pas dans ces moments mais en dehors de ces moments justement, la pleine capacité à manifester la Grâce, par instant ou en permanence.

La disparition et la célérité avec laquelle tu disparais dans les moments où la Lumière apparaît, est plutôt le gage de la disparition des structures éphémères qui n’ont pas à se soucier de ce qu’est l’Éternité.

Je dirais même aujourd’hui que votre capacité à disparaître, même si cela peut parfois vous sembler envahissant, est l’une des preuves les plus convaincantes que vous êtes capable de disparaître si la Lumière, au moment de son effusion finale, vous fait disparaître.

Cela n’est ni le néant ni l’inconnu, cela est ta nature et c’est là que se trouve à la fois la Demeure de Paix Suprême, l’Absolu, le Christ….

La manifestation de la Grâce, et les différents signes qui accompagnent cette Grâce dans son installation permanente, vous fait découvrir des pans entiers des fonctionnements de la conscience.

Ce pan le plus important est votre propre capacité de disparition. C’est là que vous pouvez vous rendre compte de votre Humilité réelle, de votre capacité à laisser l’Amour devant et à laisser la Grâce inonder ce que vous êtes et ce monde.

❤

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑