A la lisière

Il y a deux mouvements l’ultime ou infinie absence ou l’ultime ou infinie Présence , les deux se conjuguent du fait des circonstances temporelles de la Terre…

l’Ultime Absence ou infinie Présence permet de dépasser toutes les images, tous les concepts, tous les noms, toutes les projections, toutes les anticipations de la conscience elle-même, même dans ses aspects les plus larges.

il y a des étapes ou les moments de disparitions et d’Absences qui sont des allers retours dans le cœur d’éternité… laisse la place à la possibilité de se maintenir en permanence à la lisière de la disparition appelé aussi l’Infinie Présence ou l’Infinie Absence….. ( on est là sans être là.. ici et ailleurs en même temps , ensuite le basculement ou translation d’un monde à l’autre fera le reste )

Cette lisière est aussi le lieu de l’Amour inconditionnel dans lequel vous allez pouvoir demeurer. Et d’ailleurs, pour ceux d’entre vous qui avez l’habitude de disparaître, même des fois sans le vouloir, pour vivre l’Absolu et n’en ramener rien – si ce n’est effectivement une certitude intérieure -,il y a juste à disparaître et à vous maintenir à la lisière de la disparition, non pas par un quelconque effort de volonté mais simplement parce que la masse critique, – largement dépassée depuis de nombreuses années -, a aujourd’hui atteint un nouveau stade critique qui est celui de la Libération consciente d’un nombre toujours plus grand sur la planète.

Comme vous le savez, dans cette révélation, vous n’en êtes pas tous au même stade ; je ne reviendrai pas non plus sur les différentes étapes du Choc de l’Humanité qui est la révélation de la lumière..

il n’y a plus besoin d’attendre, il n’y a plus besoin de projeter, il n’y a plus besoin d’introspecter ; il y a juste à disparaître et à vous maintenir à la lisière de la disparition, non pas par un quelconque effort de volonté mais simplement parce que la masse critique, – largement dépassée depuis de nombreuses années -, a aujourd’hui atteint un nouveau stade critique qui est celui de la Libération consciente d’un nombre toujours plus grand sur la planète.


Il n’y a pas besoin de parler de pourcentages parce qu’en termes de pourcentages ce nombre serait, je dirais, ridicule, inférieur à 1 millième voire 1/10 millième, voire 1/100 millième. Mais cela n’a aucune espèce d’importance. Car dès l’instant où l’un de ces êtres, par le jeu de l’incarnation, par le jeu de la synthèse d’un corps comme l’a fait la Source, Haïdakhan Babaji, comme vous le faites vous-même aujourd’hui, en resynthétisant le corps d’Éternité, aboutit au même résultat, c’est-à-dire la fin du rêve de séparation, la fin du cauchemar, le vrai réveil au sein de la vraie vie.

Ce nombre a été atteint, c’est en quelque sorte ce qui avait été annoncé, , et qui préfigure maintenant ce qui se déroule maintenant à l’échelon collectif et à l’échelon individuel.

Aucune porte n’est fermée, il n’existe aucune limitation d’ordre karmique, d’ordre de santé, d’ordre de richesse ou de pauvreté, qui puisse empêcher chacun de vivre cela.

Ce temps-là de la Terre est le temps de la disparition de toutes les illusions, de toutes les croyances et de tous les conditionnements ainsi que de toute forme, même si après, bien sûr, il vous sera loisible de prendre quelque forme que ce soit et dans quelque monde que ce soit, indépendamment même, vous le savez, de vos origines stellaires ou de vos lignées.

Les rencontres avec les peuples de la nature et les consciences de la nature participent, si je peux dire, du même objectif et de la même finalité, qui est de retrouver l’origine.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑